Categories
    Pratique
    Liens
Immobilier : Tout ce qu’il faut savoir sur l’investissement dans l’ancien.
Portail du maroc » Actualité » Immobilier : Tout ce qu’il faut savoir sur l’investissement dans l’ancien. | Communiqué de presse Maroc

Immobilier : Tout ce qu’il faut savoir sur l’investissement dans l’ancien.

Par: le mercredi, janvier 6, 2016

La marée des investissements dans l’immobilier ancien au Maroc se nuance d’une grande activité. L’offre en cette catégorie de biens a toujours été intéressante, et attire annuellement un nombre important de clients.

Qu’est ce qui fait la particularité de l’offre immobilière dans l’ancien au Maroc, et qu’est ce qu’il faut savoir pour évier l’arnaque et réussir son investissement immobilier sans pépins ?!

Qui dis immobilier ancien au Maroc, ne cible certainement pas les biens usés, l’offre en ce sens se juge intéressante et en très bon état, vu qu’un nombre important de propriétaires votent continuellement pour l’aménagement intérieur de leur demeure, ce qui fait naitre plusieurs occasions d’acquisition dans ce type de bien.

Généralement ce qui attire les clients vers l’ancien, c’est en premier lieu, le facteur du prix, vu qu’on peut dénicher de bonnes surfaces à des prix de lancement en vente très intéressants. Sauf que d’après les experts en immobiliers, les futurs acquéreurs de l’immobilier ancien, doivent être d’une prudence absolue.

Il est important d’informer nos lecteurs, et futures propriétaires dans l’ancien, que la nature juridique des biens au Maroc est toujours tiraillée entre le droit traditionnel et contemporain. Cette réalité, laisse en vigueur plusieurs natures juridiques au Maroc. On vous cite dans ce sens, les biens « Guiches » « Publics » « Milkia » & « Titrés ».

Chaque nature juridique a ses particularités, sauf que pour éviter les contraintes, il vous sera toujours conseillé de voter pour les biens Titrés, qui sont généralement des propriétés inscrites au cadastre, et enregistrées à la conservation foncière. Ce Type de bien, récapitule les informations utiles sur le bien en question, et ce, en matière de nom du propriétaire, superficie du bien ainsi que son plan de situation, ce qui évitera à chaque individu des surprises dans l’avenir, contrairement aux biens « Milkia », qui ne sont pas enregistrés à la conservation foncière, et gérés uniquement par un acte Adoulaire.

Pour en savoir plus sur les biens immobiliers les plus recherchés en ligne, on a contacté un des portails immobiliers leader en la matière. Il s’agit du site Louer Vendre au Maroc, qui nous a confié généreusement, ses statistiques de recherche en immobilier ancien durant la période estivale de l’année en cours. Les résultats dévoilent que près de 29 % des visiteurs ont quêté des Appartements, 13 % ont préféré des Maisons individuelles, 12 % des recherches ont visé la catégorie des Villas, 6 % pour les Riads, et 4 % pour les Maisons de compagne.

Les appartements se classent donc au 1er rang des préférences en immobilier ancien au Maroc. Un type de bien pratique, qui s’aliène convenablement avec différents modes de vie… Mais il faut bien qu’il soit titré !